La douleur, une expérience courante et complexe dont la prise en charge nécessite un parcours de soins coordonné

A. [Une expérience courante] La douleur, un enjeu qui nous concerne tous  

a. Du fait du nombre de patients atteints

b. Du fait de la diversité des pathologies qui se traduisent par des douleurs  

c. Du fait de la pluralité de ses impacts (physique, mental, professionnel, handicap…) 

B. [Une expérience complexe] La douleur constitue un défi pour notre système de santé 

a. Un défi civilisationnel et sociétal: soulager la souffrance des millions de Français concernés

b. Un défi économique : l’impact de la douleur sur les dépenses liées à la prise en charge et sur la productivité de la population (absentéisme et perte de capacité des patients douloureux)

c. Un défi organisationnel : faire coopérer les multiples professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du patient douloureux dans la durée

C. Un impératif : Inscrire la prise en charge de la douleur dans une logique de parcours coordonné

a. Le parcours du patient douloureux aujourd’hui émaillé de multiples ruptures (prévention, dépistage, coordination des professionnels…)  

b. Nos propositions pour passer d’un parcours d’errance à un parcours de soin et de suivi

c. L’objectif de ce document : être concret pour sensibiliser les parties prenantes (professionnels de santé, et pouvoirs publics)  


Nos propositions pour passer d’un parcours d’errance a un parcours de soins et de suivi

 

 

Prévenir les facteurs de risque
de la douleur chronique

 

Consolider la détection des patients douloureux,
en particulier chez les patients ensituation de handicap

 

Améliorer l’accès à la prise en charge
des patients douloureux

 

Améliorer la prise en charge des comorbidités
dans le parcours de soins du patient douloureux

 

Limiter l’impact de la douleur comme facteur de handicap
pour certains patients

 

Se mobiliser collectivement pour faire
de la prise en charge de la douleur un enjeu de société

 

 

Revenir au début