KIOSQUE Douleur n°32 - Octobre 2016

Octobre 2016



 

Utilisation de la thérapie miroir dans la prise en charge des fractures radiales distales : une étude pilote contrôlée randomisée

Par Yannick Barde-Cabusson, Kinésithérapeute libéral, Agde (www.actukine.com)

Article commenté :
Mirror therapy for distal radial fractures: A pilot randomized controlled study.

CBayon-Calatayud M., et al.
J Rehabil Med. 2016 Aug 26.

 

Si la thérapie miroir est de plus en plus employée dans la rééducation de l’AVC où du Syndrome Douloureux Régional Complexe, qu’en est-il de la prise en charge des affections orthopédiques par cette technique ?

Une étude récente [1] a tenté d’apporter des réponses à cette question. 22 patients atteints d’une fracture distale traitée chirurgicalement ou par traitement conservateur ont été séparés en deux groupes :

  • Un groupe expérimental a reçu une rééducation conventionnelle associée à 30 minutes de thérapie miroir quotidienne ;
  • Un groupe contrôle a reçu une rééducation conventionnelle associée à 30 minutes d’ergothérapie conventionnelle (contenant les mêmes exercices que le groupe expérimental mais réalisés sans miroir).

Le traitement a consisté en 15 séances (d’une durée totale d’une heure) réparties sur 3 semaines (5X/semaine). L’évaluation pré/post-traitement a été réalisée à 3 semaines à l’aide des critères de jugement suivant : évaluation de la douleur (mesurée par VAS), de la fonction (extension active de poignet mesurée par goniomètre) et de l’incapacité (mesurée par le score Quick-DASH).

Après 3 semaines de traitement, les deux groupes se sont améliorés significativement mais aucune différence entre les groupes n’a pu être retrouvée quels que soient les critères de mesure retenus.

L’adjonction de thérapie miroir à un programme de rééducation usuel n’est pas plus efficace que l’adjonction d’exercices d’ergothérapie sur la douleur, la fonction et l’incapacité de patients porteurs de fractures radiales distales.

Commentaire :

Peu de travaux se sont intéressés à l’apport de la thérapie miroir en orthopédie. Les rares études concernent les atteintes du membre supérieur. Une petite série de cas a montré un effet favorable à son utilisation dans la prise en charge de pathologie de la main [2] tout comme un report de cas sur fracture radiale distale [3]. En 2013, un premier essai contrôlé randomisé a montré [4] un avantage fonctionnel à utiliser la thérapie miroir dans les affections orthopédiques entrainant une perte d’amplitude active de la main (amélioration statistiquement et cliniquement significative de la fonction et de l’incapacité).

Cet essai ne retrouve donc pas les bénéfices de celui de Rostami [4]. Si les protocoles employés et la qualité méthodologique des deux essais sont assez proches, les populations étudiées sont différentes puisque l’essai de Rostami s’est intéressé aux atteintes intrinsèques de la main. Les résultats du travail de Bayon-Calatayud [1] peuvent s’expliquer par la petite taille des groupes utilisés (puissance faible) impliquant une capacité à détecter des changements intergroupes de l’ordre de 10°. Comme le mentionnent les auteurs, avec une population de 30 participants par groupe, ils auraient pu mettre en évidence une variation significative de 7° en restant cliniquement pertinent.

Il faudra encore attendre des essais de meilleures qualités, mêlant des tailles de population plus grandes et des critères d’inclusion plus spécifiques, pour savoir si la thérapie miroir est indiquée dans la prise en charge de certains troubles orthopédiques.
 

Référence

[1] Bayon-Calatayud M, Benavente-Valdepeñas AM, Del Prado Vazquez-Muñoz M. Mirror therapy for distal radial fractures: A pilot randomized controlled study. J Rehabil Med. 2016 Aug 26.

[2] Rosen B, Lundborg G. Training with a mirror in rehabilitation of the hand. Scand J Plast Reconstr Surg Hand Surg 2005;39:104–8.

[3] Altschuler EL, Hu J. Mirror therapy in a patient with a fractured wrist and no active wrist extension. Scand J Plast Reconstr Surg Hand Surg 2008;42:110–11.

[4] Rostami HR, Arefi A, Tabatabaei S. Effect of mirror therapy on hand function in patients with hand orthopaedic injuries: a randomized controlled trial. Disabil Rehabil. 2013 Sep;35(19):1647-51.